Centre 72 Paroisse protestante L’Entraide La maison des jeunes Braderies et dépôts de vêtements Plan d’accès
 

Page d’accueil
Accueil » Page d’accueil

 

JPEG - 1.3 Mo

Samedi 27 mai à 15 h 30
Les chorales Au chœur de la ville présentent
Chansons d’enfances, 1917-2017

Concert participatif intergénérationnel, avec la participation de résidents des établissements Sainte Marthe, Léopold Bellan et André Chénier de Bois-Colombes
Entrée libre

Il y aura de la joie au Centre 72 avec le concert intergénérationnel des chorales Au chœur de la ville, suivi d’un concert participatif qui récapitulera un siècle de chansons enfantines, des classiques comme J’ai descendu dans mon jardin aux plus récentes comme Le petit poisson dans l’eau.

Les Chorales pour adultes Au Choeur de la Ville interviennent dans les établissements pour personnes âgées de Bois-Colombes pour favoriser le lien social et partager le plaisir de chanter.

Les chorales des familles permettent de chanter, de partager du bon temps et se construire un répertoire commun parents-enfants, par exemple pour chanter en voiture !


JPEG - 460.9 ko

Carrefour du jeudi 1er juin :
« Le hasard fait bien les choses »
La place de l’aléa dans l’art… et ailleurs

avec Silvère Jarrosson, artiste plasticien. Entrée libre.

« Toutes les œuvres inventées à ce jour doivent plus au hasard et à la simple expérience qu’aux sciences », a dit le peintre Francis Bacon. Si la maîtrise et l’exactitude sont indispensables à la réalisation des plus grands chefs-d’œuvre, la créativité, cette faculté typiquement humaine capable de changer le monde, est aussi un produit de l’aléa.

Ancien danseur de l’Opéra de Paris, diplômé de biologie et peintre abstrait, Silvère Jarrosson développe un style pictural issu de cette volonté d’utiliser le hasard comme opportunité créatrice. Parallèlement, il développe une réflexion croisée sur le rôle joué par le hasard, à la fois dans la biologie et dans l’art. C’est donc un nouveau regard sur la créativité qu’il propose : une créativité qui n’émanerait pas seulement de nos pensées, mais serait en partie un produit du monde qui nous entoure.

Loin d’être réservées aux seuls artistes, ces réflexions interpellent notre façon d’interagir avec le monde extérieur et de faire face à l’imprévu. Des problématiques qui nous concernent tous et auxquelles il est intéressant de réfléchir. Lire la suite


JPEG - 23.7 ko

Concert solidaire vendredi 9 juin à 20 h 30
Le Juin musical : éloge du don

Avec Verena Dietrich, piano, Etienne Pfender, violon, dans des œuvres de Bach, Dvorak, Leclair, Mendelssohn, Haëndel, Fauré, Schumann, Schubert, et Brahms

et la participation de la comédienne Claire Amiraux pour des lectures de Fêter le dire

Entrée libre avec appel aux dons en fin de concert au profit de la Fondation John Bost, lieu de soin, lieu de vie, lieu de sens.

Né en 1817, Jean Antoine (dit John) Bost, pasteur dans le village de La Force en Dordogne, a créé un lieu pour accueillir « ceux que tous repoussent ». Très en avance sur son temps, il souhaita dès l’origine que cet accueil se fasse dans un environnement ouvert « sans mur ni clôture » dans lequel il voulait « mettre des fleurs sur les chemins » de ces enfants et de ces adultes handicapés, malades, incurables, pour lesquels rien n’était prévu.

La Fondation John Bost était née. Jusqu’à sa mort en 1881, neuf pavillons seront créés. Beaucoup d’autres le seront par la suite, mais toujours dans le même esprit d’ouverture et d’interdisciplinarité des soignants.

Verena Dietrich et Etienne Pfender, concertistes internationaux, mettent leurs dons musicaux au service d’autrui et donnent régulièrement des concerts de soutien. Cette année, les lectures de la comédienne Claire Amiraux les accompagneront pour une brève histoire du don, ou mieux son éloge.

 


Documents à télécharger
Mentions légales